C’est du 16 au 18 novembre derniers que s’est déroulée la 3ième édition du salon international de la géomatique. La ville d’Abidjan a en effet accueillie près de 1 000 participants provenant d’une cinquantaine de pays à cet événement organisé conjointement par le Comité national de télédétection et d’information géographique (CNTIG), l’Ordre des géomètres experts de Côte-d’Ivoire (OGECI) et la Fédération des géomètres francophones (FGF).

Les échanges portant sur le thème Administration des terres et développement durable: quelles solutions pour les pays en quête d’émergence?, le représentant du secrétaire général de la Présidence de la République, Moktar Touré, a assuré que «la politique foncière est un sujet préoccupant et de grande actualité dans les pays africains et singulièrement en Côte d’Ivoire [et que celle-ci] est très attentive aux conclusions et aux retombées positives de la politique foncière.»

Élément central des discussions, les organisateurs du salon espéraient donc être en mesure de proposer des solutions concrètes sur les questions foncières du territoire au terme de l’événement.

 

Le 3e salon international de la géomatique s'est tenu à Abidjan la semaine dernière

Crédit photo: CNTIG
Source de l’article: Abidjan.net