Lorsqu’il est question des espèces envahissantes, notre perspective tend à diriger notre intérêt vers les espèces venues d’outremer qui chamboulent nos écosystèmes canadiens. Or, il existe un certain nombre d’espèces d’origine canadienne qui, suite à leur introduction dans d’autres milieux, viennent à menacer la survie d’espèces fauniques et/ou floristiques indigènes. La Société géographique royale du Canada a d’ailleurs cartographié la situation.

Suite à la parution de ce dossier dans le magazine Canadian Geographic au début du mois, ESRI a mis en ligne l’outil cartographique Blame Canada illustrant la situation.

Douze espèces sont au banc des accusés, notamment le castor dont 50 individus ont été importés en Argentine dans les années ’40 en vue de créer un commerce de fourrure. N’ayant pas de prédateurs naturels dans ces régions, on en compte maintenant plus de 100 000 qui érigent des barrages sur les cours d’eau de la Patagonie.

 

beaverCrédit photo: Canadian Geographic Photo Club
Source de l’article: Canadian Geographic