Après plus de vingt ans de labeur, une équipe de sismologues de l’Université de Californie à Berkeley est parvenue à cartographier les colonnes de magma sous l’ensemble de la surface terrestre.

En analysant les retours sismiques de quelques 273 tremblements de terre au cours des deux dernières décennies, les chercheurs ont pu restituer un modèle tridimensionnel du manteau terrestre, modèle qui démontre notamment que ces colonnes de magma sont parfois jusqu’à cinq fois plus larges qu’anticipé. Certaines sous l’océan Pacifique et le continent africain font même jusqu’à 5 000 Km de haut!

Il s’agit de la première étude permettant de caractériser la taille de ces colonnes de magma à une aussi grande profondeur, soit jusqu’à la limite du noyau terrestre. La modélisation a été réalisée par les superordinateurs du Department of Energy’s National Energy Research Scientific Computing Center (NERSC) et a nécessité près de 3 millions d’heures uniques de calcul.

Pour plus de détails, visionnez la vidéo explicative Origins of Volcanic Island Chains de l’Université de Berkeley.

 

Première cartographie planétaire des colonnes de magma du manteau terrestre

Source: Université de Californie, campus de Berkeley.