Pour la première fois, une équipe de chercheurs – le biologiste espagnol Andres Cozar Cabañas en tête –  a cartographié les débris de plastique des océans de la planète.

Tel que publié le mois dernier et partagé au magazine National Geographic, l’équipe du professeur Cabañas a navigué sur les mers du globe pendant 9 mois avant de réaliser cette cartographie, où la quantité de plastique rencontrée a été bien en deçà des prévisions des chercheurs. Et cela semble être de bien mauvaise augure.

Non pas que le plastique produit dans les dernières décennies se soit biodégradé dans les océans; les scientifiques redoutent plutôt qu’avec le temps, celui-ci se soit fragmenté en de petites particules ayant infiltré la chaîne alimentaire océanique. Le plastique pourrait aussi se retrouver dans le fond des océans, altérant déjà un écosystème encore trop peu documenté jusqu’ici.

Rappelons que le plastique a été inventé au milieu du 19e siècle et que sa production de masse a réellement débuté suite à la Deuxième Guerre mondiale. Depuis, les débris de plastique océaniques produits par l’activité humaine se sont regroupés suite à l’action des courants marins, créant ainsi un nouvel écosystème océanique appelé plastisphère.

 

Cartographie des débris de plastique océaniqueSource: National Geographic