En partenariat avec Google et ESRI – pour ne nommer que ceux-là -, la World Resources Institute rend disponible l’outil cartographique Global Forest Watch permettant un suivi temporel du phénomène de la déforestation partout sur la planète.

C’est l’analyse de plusieurs sources d’imagerie satellitaire qui a permis la réalisation d’un tel outil.

La carte identifie les gains et les pertes forestières pour chacune des années entre l’an 2000 à l’an 2012. Il est aussi possible de faire afficher l’évolution de la situation sur plusieurs années, de même que de tracer les limites d’un secteur sur la carte et d’en calculer des statistiques personnalisées.

Ainsi, on y apprend que le territoire de la réserve faunique de La Vérendrye, comptant plus d’un million d’hectares (ha) et appartenant au réseau de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ), a enregistré des pertes de superficies forestières de 38 000 ha et des gains de 19 000 ha entre 2000 et 2012. Qui plus est, près de la moitié de ces pertes, soit 18 500 ha ont été enregistrées entre 2002 et 2005.

Notons en terminant que selon l’expert forestier M. Pierre Levac dont les propos ont été rapportés par Canoë en 2010, la forêt québécoise dans son ensemble n’est pas surexploitée et ne vit pas d’épisode de déforestation.

Pour de plus amples informations sur le fonctionnement de l’outil, consultez la vidéo GFW | Tutorial Map (en anglais)

 

DéforestationSource de l’image: WWF