Un outil d’aide à la décision pour l’irrigation des superficies en cultures est présentement en cours de développement par une équipe de chercheurs franco-marocains.

Suite à l’étude de l’équipe de Michel Le Page (IRD – Institut de recherche pour le développement) portant sur la gestion de l’irrigation agricole en temps quasi réel grâce aux satellites optiques (Le Page et al., 2014), l’idée de rendre accessible le résultat aux intervenants locaux allait effectivement de soi. L’outil développé par le Centre d’études spatiales sur la biosphère (CESBIO) peut d’ailleurs déjà être utilisé pour quatre secteurs d’une superficie de près de 4000 hectares au Maroc, en Tunisie, dans le sud de la France et au sud-ouest des États-Unis.

SAT-IRR Satellite for Irrigation Schedulling calcule le bilan hydrique de la zone d’intérêt en mettant notamment en relation des indices de végétation (NDVI) et de cultures (Kcb, Fc) dérivés des plus récentes images satellite, ainsi que des prévisions et des données climatologiques mises à jour quotidiennement. En définitive, l’outil permet de proposer une date et un volume d’eau pour l’irrigation de la parcelle.

L’étude initiale était basée sur les images du capteur SPOT4. L’outil en ligne utilise présentement les images de Landsat8.

 

SAT-IRR La gestion de l'irrigation par satelliteL’outil SAT-IRR: la gestion de l’irrigation agricole grâce aux satellites
Sources: CESBIO, Le Page et al. (2014)