Des cartes de régions métropolitaines sur lesquelles la symbologie des tronçons routiers dépend de leur cardinalité. On peut résumer ainsi le travail de Stephen Von Worley, dont le résultat est aussi esthétique qu’intéressant.

Se basant sur les extractions de Mapzen et le réseau routier d’OpenStreetMap, Von Worley a cartographié 10 grandes régions métropolitaines mondiales en déclinant la couleur des tronçons routiers selon leur orientation géographique.

Le réseau routier a été segmenté en tronçons de 500 mètres et pour chacun de ces tronçons, la cardinalité fut calculée, puis associée à une couleur. Plus précisément, les grands axes cardinaux (Nord, Sud, Est et Ouest) sont symbolisés par la couleur rouge, puis la déclinaison des angles intermédiaires forment un gradient réunissant les différentes couleurs de l’arc-en-ciel.

Bien qu’artistique et visuellement esthétique, cet effort de datavisualisation permet de décrire en un coup d’oeil l’influence qu’ont subie ces métropoles en regard à l’aménagement urbain. En effet, alors que les rues des capitales européennes changent fréquemment de direction et offrent une cartographie multicolore, celles des métropoles nord-américaines sont plus rectilignes et monochromes. On peut cependant remarquer l’influence européenne de certains quartiers de grandes villes nord-américaines, comme c’est le cas à Boston (MA).

Voyez aussi les cartes de Chicago (IL), parfait exemple nord-américain,
et Londres (UK), modèle typiquement européen.

 

Paris, vue par Stephen Von WorleyRégion métropolitaine de Paris
Source: Data Pointed, par Stephen Von Worley