Près de 45% de la population de la Mongolie habite sa capitale, Oulan-Bator. De ce pourcentage, plus de 60% vivent dans des quartiers aux apparences de bidonvilles – appelés gers -, construits sans encadrement municipal, et où les services sont déficients. Pour relever cet imposant défi d’aménagement urbain, les autorités locales ont recours à la cartographie collaborative d’OpenStreetMap.

Les décisions urbanistiques d’une ville aussi importante qu’Oulan-Bator doivent reposer sur une cartographie du territoire à jour. Comme elle l’a fait dans le passé, la Asia Foundation a créé un partenariat avec les autorités de la capitale afin d’utiliser des images satellites de haute résolution à l’intérieur de la plateforme d’OpenStreetMap afin de mettre à jour la cartographie de la ville.

Cette approche collaborative permettra aux autorités municipales, comme aux citoyens de la ville et du reste de la planète, de compter sur une cartographie actuelle de l’état des routes, des bâtiments en construction, des hôpitaux, des écoles et du réseau de transport en commun de la capitale mongole. En outre, un récent don de l’entreprise d’imagerie satellite Digital Globe permettra de raffiner la cartographie du réseau routier, du réseau hydrographique et du réseau ferroviaire de la capitale.

 

Image satellite prise au-dessus du quartier Khan-Uul, à Oulan-BatorDistrict de Khan-Uul, Oulan-Bator (Mongolie)
Source: Digital Globe (2014)