Néogis au colloque VisionGÉOMATIQUE 2017

Les 17, 18 et 19 octobre derniers, Néogis participait au colloque VisionGÉOMATIQUE 2017 organisé par le Centre de géomatique du Québec (CGQ). L’événement a eu lieu au centre des congrès de l’hôtel Delta, à Sherbrooke. Patrick Desautels a d’ailleurs été invité à y présenter «La démocratisation des outils d’analyses de (...)

» En savoir plus


Cartographie des espèces envahissantes d’origine canadienne

Lorsqu’il est question des espèces envahissantes, notre perspective tend à diriger notre intérêt vers les espèces venues d’outremer qui chamboulent nos écosystèmes canadiens. Or, il existe un certain nombre d’espèces d’origine canadienne qui, suite à leur introduction dans d’autres milieux, viennent à menacer la survie d’espèces fauniques et/ou floristiques indigènes. La Société géographique (...)

» En savoir plus


Modélisation de la vulnérabilité du gibier en Afrique centrale

La viande de gibier est la plus grande source de protéines des populations vivant en zone tropicale. En raison de cette importance, une équipe de scientifiques provenant de l’Université de Málaga et du Centre de recherche forestière internationale (CIFOR) s’est appliquée à cartographier la durabilité potentielle de cette activité de (...)

» En savoir plus


Recueil cartographique de la « sixième extinction massive »

Le projet « What Is Missing? » est le résultat d’une collaboration entre diverses institutions scientifiques, groupes environnementaux, institutions artistiques, écrivains, cinéastes et artistes. Son objectif est de sensibiliser la population à la mise en péril et la disparition d’espèces animales et végétales, principalement en raison de la dégradation de leurs habitats. Devant l’ampleur de ce phénomène contemporain, certains parlent (...)

» En savoir plus


Cartographie et «Ocean View» des récifs coralliens de l’Asie du Sud-Est

Une équipe de scientifiques australiens et indonésiens vient tout juste de réaliser la première cartographie des récifs coralliens du sud-est asiatique. Joignant la Catlin Seaview Survey, un organisme assurant le suivi des écosystèmes océaniques, l’équipe a achevé la cartographie des récifs du «Triangle de corail», territoire bordé par la Malaysie, (...)

» En savoir plus


Des macaques agressifs traqués par GPS

Il y a quelques temps, des macaques du territoire d’outre-mer britannique de Gibraltar – à l’extrême Sud de l’Espagne – terrorisaient ses habitants. C’était avant qu’on munisse certains d’entre eux de colliers GPS. Cette population de singes, la seule à vivre en liberté de tout le territoire européen, compte près (...)

» En savoir plus


Combattre le braconnage à l’aide de la géomatique

Des étudiants de l’Université de Colombie-Britannique ont développé un système de colliers GPS permettant le suivi en temps réel d’une horde comptant une centaine d’éléphants d’Afrique. Le système permet aux agents de protection de la faune kényane de l’organisme Save the Elephants de suivre les pachydermes à l’aide de Google (...)

» En savoir plus


Cartographie de la «plastisphère», le nouvel écosystème océanique fait de plastique

Pour la première fois, une équipe de chercheurs – le biologiste espagnol Andres Cozar Cabañas en tête –  a cartographié les débris de plastique des océans de la planète. Tel que publié le mois dernier et partagé au magazine National Geographic, l’équipe du professeur Cabañas a navigué sur les mers (...)

» En savoir plus


Une cartographie interactive pour le suivi des baleines hawaïennes

Un outil cartographique permet de suivre le déplacement récent des baleines portant une balise GPS au large des îles d’Hawaï. La carte SmartMine qui au moment d’écrire ces lignes recensait le déplacement de quelques cachalots, baleines de Cuvier, orques pigmées et pseudorques de l’archipel, utilise les données recueillies par le (...)

» En savoir plus


Le comportement des abeilles décrit à l’aide de la géomatique

Des chercheurs du CSIRO et de l’Université de Tasmanie en Australie ont mis au point une méthode novatrice permettant le suivi du déplacement des abeilles. Ce sont de minuscules puces électroniques de 2,5 millimètres de diamètre qui ont été fixées au dos de milliers d’hyménoptères. Un réseau de récepteurs permet (...)

» En savoir plus